Pour cette nouvelle étape nous avons tout d’abord pris l’avion pour Guilin, (petite ville du Guangxi), car il n’y a pas d’aéroport à Yanghsuo.
Nous avons pris un vol chez Hainan Airways et avons payé un peu moins de 100 euros, pour 1h de vol. Arrivés sur place, en plein coeur de la province chinoise, il fallait maintenant trouver la gare routière pour nous rendre en bus à Yangshuo. Pas si simple, car dans le sud de la Chine, les panneaux sont très peu traduits en anglais. C’est alors qu’une très gentille mamie nous accosta en disant « Yangshuo ? » – Nous en avons donc déduit qu’elle nous demandait si nous voulions aller à Yangshuo –  Gagné ! Elle nous emmena directement à la gare routière et arrêta même le bus qui était entrain de partir.
Nous avons donc pu monter dans le bus, et 1h30 plus tard, nous étions à Yangshuo. Nous nous sommes d’ailleurs demandé comment nous avons pu arriver sains et saufs et sans blessures, car il faut le savoir, quand on monte dans un véhicule piloté par un chinois, on se sent comme dans les montagnes russes : on roule à l’allure qu’on veut, on klaxonne pour un oui ou un non, on double alors qu’il y a des voitures qui arrivent pile en face etc… )

NB : De la gare routière de Guilin, prendre le bus numéro 18 jusqu’à Weixiao Tang, puis ensuite prendre la ligne 11 jusqu’à Yanghsuo. Le plus simple est d’indiquer au chauffeur que vous voulez aller à Yangshuo, il vous fera signe lorsqu’il faut descendre et vous guidera pour prendre le second bus.

Yangshuo

Yangshuo est une petite ville de  300 000 habitants, construite sur l’une des rives de la rivière Li, et se compose de centaines de petits pics montagneux, aussi appelés pains de sucres, qui surgissent de façon dramatique pour former un incroyable paysage en dents de scie. Le tout forme un décor féérique et surnaturel. Malgré son affluence touristique importante, la région a su conserver son charme, et il est très facile de s’évader loin de la foule.

Loin de la pollution et du vacarme de la ville, nous avons profité de ces 5 jours de pleine nature pour (respirer à nouveau, déjà) et explorer les alentours de la ville. Beaucoup d’activités nous ont été proposées par notre hôtel, ce qui était plutôt pratique.

Les activités

Nous avons choisi de partir une journée en tandem, une autre en scooter pour aller un peu plus loin, puis de faire une excursion à Ping’an (petit village typique à la montagne).

La journée en tandem : si mes souvenirs sont bons nous avions loué notre tandem 40 yuans la journée (soit 4 euros environ) pour visiter les alentours de la ville. Nous n’avons pas tracé d’itinéraire précis (de toute façon ce n’était pas possible car les échelles de la carte fournie par l’hôtel étaient complètement fausses), nous avons simplement roulé où bon nous semblait, en s’arrêtant de temps en temps pour admirer les paysages spectaculaires, jusqu’à ce qu’une énorme averse de mousson nous tombe sur la tête et nous oblige à rebrousser chemin. Ce fût une très belle journée.

Excursion à Ping’an : Notre hôtel s’est chargé de nous réserver un taxi, que nous avons partagé avec un couple de Néerlandais pour une centaine de Yuans chacun. Direction Ping’an, petit village de 800 habitants situé en pleine montagne, où nous avons pu admirer de magnifiques rizières en terrasse. Il faut compter environ 3 heures de route pour y accéder.

Ce petit village a été ouvert au tourisme il y a peu de temps, il y a donc encore peu d’infrastructures touristiques, ce qui permet au village de conserver tout son charme et son authenticité.

Les habitants de ce village sont d’une minorité ethnique appelée « Zhuang ». Les femmes sont toutes habillées en tenues traditionnelles de rose et de noir, et ne se sont pour la plupart jamais coupé les cheveux ! Je n’ai malheureusement pas pu les prendre en photo cheveux découverts, mais voici ci dessous quelques images de notre visite à Ping’an :

Balade en scooter : Nous avons également loué un scooter 160 yuans pour une après midi (soit environ 2 euros). Nous avons longé la rivière li, et avons visité les petits villages typiques des alentours. Nous avons pu croiser d’impressionnantes petites mamies souriantes qui se rendaient au lavoir avec d’énormes paniers de linge sur leurs épaules.

blog voyage yangshuo backpacker

Spectacle de Yangshuo – Chine

Spectacle de lumières Impression Liu Sanje: Il s’agit d’un spectacle sur l’eau regroupant plus de 600 figurants qui a lieu tous les soirs, et qui a été réalisé par Zhang Yimou, (notamment reconnu pour avoir mis en scène le spectacle d’ouverture des jeux olympiques de Pékin).

De nombreux jeux de lumières et de sons  mettent en valeurs les montagnes qui se trouvent tout autour. Seul bémol, le spectacle ne dure qu’une petite heure, c’est peu vu le prix de certaines places (les VIP allaient jusqu’à plus de 50 euros) et sachant que nous avions attendu plus d’1 heure avant que le spectacle ne commence et que nous avons mis plus d’1 heure à rentrer à cause de la foule de spectateurs qui étaient présents.

Les restaurants

Les meilleurs restaurants où nous avons mangé en Chine sont les restaurants de Yangshuo. En voici 3 que nous avons adoré :

Chez Lucy : Un bar resto dans une ambiance plutôt décontractée, où nous avons divinement bien mangé (notamment le poulet au miel citron qui était un délice!)
Le Bamboo House restaurant : il s’agissait tout simplement du restaurant de notre hôtel, où nous avons découvert des plats typiques du Sud de la Chine et qui étaient vraiment délicieux !
Le Cloud 9 : Très bon restaurant également, dont la terrasse surplombe la rue principale, on peut donc regarder ce que font les passants tout en dégustant un bon repas 🙂

Yangshuo, ma région coup de coeur en Chine. Des paysages majestueux s’offrent à nous et nous saisissent par leur beauté. Loin des grandes villes, nous nous trouvons plongés au coeur d’une Chine rurale et traditionnelle. Une merveilleuse façon de découvrir la campagne chinoise, ses panoramas à couper le souffle et sa vie locale.

 

Share: