Nous avons pris l’avion pour Guilin depuis Xi’an, (petite ville du Guangxi), car il n’y a pas d’aéroport à Yanghsuo.

Arrivés sur place, en plein coeur de la province chinoise, il fallait ensuite trouver la gare routière pour nous rendre en bus à Yangshuo. Pas si simple, car dans le sud de la Chine, les panneaux, sont en chinois !  Une très gentille dame, qui nous regardait batailler avec notre carte sous la pluie, nous interpela : « Yangshuo ? » –  Gagné ! Elle nous emmena directement à la gare routière en nous indiquant le bus qu’il fallait prendre. 1h30 plus tard, après 2 changement de bus, nous étions à Yangshuo.

NB : De la gare routière de Guilin, prendre le bus numéro 18 jusqu’à Weixiao Tang, puis ensuite prendre la ligne 11 jusqu’à Yanghsuo. Le plus simple est d’indiquer au chauffeur que vous voulez aller à Yangshuo, il vous fera  le signe de descendre et vous guidera pour prendre le second bus.

Yangshuo

Yangshuo est une ancienne ville minuscule perchée au pied de montagnes coniques karstiques et au bord de la rivière Yulong, qui coule doucement dans le sud de la Chine. C’est un trésor extraordinaire. Nous y arrivons et ressentons immédiatement une atmosphère presque spirituelle, un sentiment d’appartenance et un lien avec la région, les habitants et le paysage.
Des centaines de pains de sucres, surgissent de façon dramatique pour former un incroyable paysage en dents de scie. Le tout forme un décor féérique et surnaturel. Malgré son affluence touristique importante, la région a su conserver son charme, et il est très facile de s’évader loin de la foule.

Coté animations, Yangshuo possède la « backpacker vibe ». Les rues anciennes abritent des cafés accueillants, des restaurants locaux chaleureux, qui côtoient de petites maisons où les habitants vivent et travaillent depuis des générations.

Loin de la pollution et du vacarme de la ville, nous avons profité de ces 5 jours de pleine nature pour, respirer à nouveau, et explorer les alentours de la ville.

Les activités : que faire à Yangshuo

Une journée en tandem

En dehors de la ville, le paysage karstique devient de plus en plus surréaliste. Si mes souvenirs sont bons nous avions loué notre tandem 40 yuans la journée (soit 4 euros environ) pour visiter les alentours de la ville. Nous n’avons pas tracé d’itinéraire précis, nous avons simplement roulé où bon nous semblait, en s’arrêtant de temps à autre pour admirer les paysages spectaculaires, jusqu’à ce qu’une énorme averse de mousson nous oblige à rebrousser chemin. Ce fût une très belle journée.

Un excursion à Ping’an 

Petit village de 800 habitants situé en pleine montagne, Ping’An est un petit joyau, niché dans la montagne qu’il faut aller chercher de soi-même avec précaution et détermination.Il faut compter environ 3 heures de route pour y accéder. A 100 km alentours, aucune ville ne trouble le paysage magnifié par les « cultures de riz en terrasse » qui se dégradent sur les collines et dénivelés. Ce type de culture digne des plus beaux tableaux expressionnistes, peuvent uniquement être pratiquées entre 300 et 1 100 mètres d’altitude.

Ces habitants eux-mêmes ont des caractéristiques bien propres à leur situation, notamment par rapport à leurs cheveux. Toutes les habitantes Yao ont des cheveux exceptionnellement longs, pouvant mesurer jusqu’à plus de deux mètres. La longueur de leur toison n’a d’égale que leur grande beauté, même si elles sont de véritables travailleuses. Par respect, nous ne les prendrons pas en photo.

Ce petit village a été ouvert au tourisme il y a peu de temps. Nous avons pu ainsi admirer ce village avec tout son charme et son authenticité.

Découvrir Yangshuo en scooter 

Une autre façon de découvrir les alentours de Yangshuo, afin d’explorer les petits villages typiques des alentours. Une location de scooter se négocie autour de 2 euros (160 yuans).

Spectacle de Yangshuo – Chine

Assister au spectacle de lumières Impression Liu Sanje

Le spectacle de lumière est une création de Zhang Yi Mou, également metteur en scène et chorégraphe de l’impressionnante cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Pékin 2008 et de célèbres films chinois tels que Raise the Red Lantern. Le premier spectacle de lumière de Yangshuo a eu lieu en 2004 et regroupe actuellement plus de 600 habitants, principalement de la minorité zhuang. Des agriculteurs, des pêcheurs et des jeunes filles chantent et se produisent simultanément dans un spectacle différent, tous les soirs.

Le théâtre naturel utilise les eaux de la rivière Li comme scène, avec douze collines couvertes de brouillard et le ciel comme toile de fond. La brume, la pluie, le clair de lune, les collines et leurs reflets inversés dans la rivière forment un fond naturel en constante évolution. Son auditorium est installé sur les îles naturelles de la rivière.

Liu Sanjie est une histoire d’amour à propos d’une jeune femme appelée Liu Sanjie, qui signifie « troisième soeur Liu ». Sa voix était si belle qu’elle a touché tout le monde. La légende veut qu’un chef de guerre tombe amoureux de Liu San Jie, mais elle est déjà tombée amoureuse d’un garçon de paysan du fermier. Le seigneur de la guerre n’accepte pas cela et la kidnappe mais l’amant et les amis de Liu San jie dans le village vont la libérer et le couple s’échappe pour vivre heureux et pour toujours.

blog voyage yangshuo backpacker

Les restaurants : où manger à Yangshuo

Les meilleurs restaurants où nous avons mangé en Chine sont les restaurants de Yangshuo.

Chez Lucy : Un bar restaurant dans une ambiance plutôt décontractée, où nous avons divinement bien mangé (notamment le poulet au miel citron qui était un délice)
Le Bamboo House restaurant : il s’agissait tout simplement du restaurant de notre hôtel, où nous avons découvert des plats typiques du Sud de la Chine et qui étaient vraiment délicieux.
Le Cloud 9 : Très bon restaurant également, dont la terrasse surplombe la rue principale, on peut donc regarder ce que font les passants tout en dégustant un bon repas 🙂

L’hôtel où nous avons séjourné

Nous avons eu la chance de séjourner au Bambou House Resort, situé en plein centre de la petite ville. La nourriture est délicieuse, les chambres sont soigneusement décorées avec goût, – et intègrent pourtant des touches traditionnelles telles que des œuvres d’art et des meubles sculptés. La jeune et dynamique directrice, qui parle couramment anglais, est d’une gentille absolue. En bref, je me suis senti chez moi.

Son plus grand atout : l’immense jaccuzi dernier cri qui prône au milieu des chambres. Quel plaisir de se relaxer après une journée de marche intense…

Yangshuo, ma région coup de coeur en Chine. Des paysages majestueux s’offrent à nous et nous saisissent par leur beauté. Loin des grandes villes, nous nous trouvons plongés au coeur d’une Chine rurale et traditionnelle. Une merveilleuse façon de découvrir la campagne chinoise, ses panoramas à couper le souffle et sa vie locale.

********

Mes indispensables pour voyager en Chine

Share: