Pékin, done ! Nous voici maintenant en route pour découvrir Xi’an et sa légendaire armée en terre cuite.

14 heures de train plus tard, nous voici à Xi’an, une « ville de taille moyenne » de la région du Shaanxi, de 4 millions d’habitants seulement … !
Nous pensions que nous étouffions à Pékin, mais nous n’avions pas encore vu Xi’an…  Pour mieux comprendre cette sensation, il faut s’imaginer avec un pot d’échappement de voiture en plein dans le visage.

Heureusement, nous ne sommes restés qu’un jour et une nuit. Nous avons dormi dans l‘hôtel Pékin, situé dans le centre ville, moderne et propre.

A peine les sacs à dos posés à l’hôtel, et après une nuit blanche passée dans le train, nous partons en direction de la gare routière, pour aller voir l’armée en terre cuite. Nous avons mis 1 heure pour nous y rendre en bus. Il faut prendre le bus numéro 306 qui s’arrête pile devant l’entrée du site.

Une fois sur le site, nous marchons environ 1 km jusqu’à l’arrivée au musée, puis nous attendons 15 minutes pour pouvoir rentrer dans le musée. … Enfin, nous y sommes !

Le musée de l’armée en terre cuite

Le musée se décompose en 4 parties : la fosse 1, fosse 2 et fosse 3 où se trouvent les découvertes archéologiques, et une salle d’exposition, retraçant l’histoire de l’armée en terre cuite. (Prix de l’entrée du musée : 90 Yuans -prix « excessivement excessif » pour la Chine)

Nous voici devant des centaines de guerriers, gardant la tombe du premier empereur de la dynastie Qin. Il était, comme tous les brillants empereurs, un mégalomane. D’une part, il a unifié la Chine et normalisé la langue écrite, la monnaie et le système de mesure. De son côté, il a tué tous ceux qui étaient en désaccord avec lui et un nombre important des 720 000 personnes qui travaillaient sur sa tombe pour ne pas révéler le secret de son emplacement.

Les guerriers gris grandeur nature étaient méticuleusement détaillés et montraient une démonstration de force étonnante, presque écrasante – exactement, l’impression que l’empereur souhaitait donner.

Notre ressenti, fût très mitigé, pour ne pas dire que nous avons été déçus.
Les statues sont très mal conservées. Elles se trouvent dans une fosse, sans protection, où la température doit osciller entre 35 et 40 degrés, que les touristes chinois considèrent comme une poubelle. Des bouteilles d’eau, papiers et emballages côtoient ainsi les statues de plus de 2000 ans.

Après cette longue et intense journée à Xi’an, nous avons cette fois ci pris l’avion pour Yangshuo, petite ville du Sud dans le Guangxi… Lire la suite du voyage ici

 

Aparte : Le train en Chine

Pour rendre à Xi’an, nous avons choisi l’option la plus économique : le train.. Qui dit train en Chine, dit long trajet.. Nous avons mis plus de 14 heures pour faire 1000km. Et oui, la province chinoise ne connait pas encore le TGV !

Pour la réservation des tickets, nous avons demandé à une des employées de l’auberge où nous logions à Pékin de nous réserver les billets de train sur le site officiel chinois. Attention, les billets de train en Chine ne se réservent que 15 jours avant la date du départ. Le mieux est de réserver entre 5 jours avant le départ pour être sur d’avoir des places.

On nous avait conseillé d’arriver 3 heures avant le départ du train, puis de monter le plus rapidement possible dans celui-ci. Nous avons vite compris pourquoi. Celui qui monte en 1er dans le train est celui qui pourra ranger ses affaires dans le casier du dessus. Et ceux qui n’auront pas cette chance garderont leurs affaires avec eux tout le voyage ! (14 heures, je répète).

(Photo ci dessus prise durant l’attente de l’ouverture des quais pour monter dans le train)

Enfin, si vous prenez un train de nuit en pensant que vous allez dormir, ce ne sera pas le cas ! Durant notre voyage, les lumières du train sont restées allumées toute la nuit, nos voisins semblaient avoir de grandes discussions philosophiques sur la vie, et un vendeur  hurlait toutes les heures  pour nous rappeler qu’il vendait des soupes et des cacahuètes.

 

Mots clefs : armée en terre cuite, Xi’an, conseils voyage en Chine, comment se rendre à l’armée en terre cuite, blog voyage en chine, 

 

********

Mes indispensables pour voyager en Chine

Share: