Ce voyage fût surement le plus inoubliable et le plus insolite de nos voyages jusqu’à ce jour. La Chine.. Quel pays passionnant et surprenant à la fois !

Organisation du voyage

Malgré les nombreux guides que nous avions acheté, nous avons été complètement déboussolés à notre arrivée. Le foule, la chaleur, la pollution, l’immensité des villes, le bruit, le chaos organisé, et surtout, la barrière de la langue ont rendu l’acclimatation des premiers jours très difficile. Un vrai dépaysement et une grande perte de repères.

Concernant les guides touristiques, nous avons été assez déçus du guide du Routard et du Lonely Planet. Les endroits sont assez mal indiqués, vous pouvez vite vous retrouver à chercher un endroit pendant des heures.. Il n’y a que les Cartovilles qui nous ont énormément aidé pour nous situer tout au long du voyage, notamment dans les grandes villes.

Pour les hôtels, nous les avons réservé sur Booking.com au fur et à mesure du voyage, tout en nous appuyant sur les avis de Tripadvisor, et nous n’avons pas eu de mauvaises surprises. Vous pouvez compter entre 10 et 60 euros par nuit pour deux personnes. 10 euros étant le prix d’une auberge de jeunesse, 60 euros étant le prix d’un hôtel 4 étoiles

Pour les billets d’avions, nous avons choisi Aeroflot à l’aller et au retour pour 700 euros par personne. Rien à redire sur Aeroflot, beaucoup de personnes nous l’avaient déconseillé, et pourtant, nous n’avons eu aucun retard de vol, les repas étaient très corrects, le service à bord très agréable, et la cerise sur gâteau, les atterrissages étaient parfaits.

Pékin

Les hôtels

Nous avions réservé nos deux premières nuits dans une auberge de jeunesse  en plein centre. Cette auberge est une bonne adresse si vous n’avez pas trop de budget, et que vous cherchez un lieu d’échange pou rencontrer d’autres backpackers. Une très gentille demoiselle nous a également réservé nos billets de train pour Xian, pour quelques Yuans seulement.

Nous avons ensuite réservé un second hôtel, le Hutong Inn, un peu plus au Nord et en plein coeur des Hutongs. Celui-ci était un tout petit peu plus confortable car nous avions une salle de bain individuelle, lais avec tout de même une chambre sans fenêtre extérieure, et des tâches de moisissures au plafond.

La ville

Contrairement à Shanghai, Pékin est resté beaucoup plus authentique, et les rues traditionnelles chinoises sont encore présentes. La ville est constituée principalement de Hutongs, c’est à dire en un réseau de ruelles étroites et entrelacées. Les Hutongs sont organisés autour des Siheyuan, ou cours carrées, des maisons de maître qui ont toujours leur porte des vers le sud et le logis principal situé au nord.

Malgré un ciel gris perle de pollution quasi immobile, nous avons pu apprécier la ville et nous imprégner de l’atmosphère pékinoise. Les hutongs ont un réel charme, nous avons passé des heures à nous perdre dans ces rues où se mêlent modernité et tradition.

Les visites

La place Tienanmen et la Cité Interdite

Il faut prévoir 3 heures environ pour tout faire. Seul petit « hic », il n’est pas possible de rentrer dans les pièces du palais.. Mais du coup, que voit-on? Des cours… Des cours, plus ou moins similaires, plus ou moins grandes, et malheureusement, on ne voit rien d’autre. Cela est très dommage car la beauté des architectures extérieures laissent à penser que l’intérieur doit l’être tout autant ..

Même si ce n’est pas le lieu qui nous a fait le plus rêvé, la cité interdite est impressionnante car elle est « une petite ville » à l’intérieur d’une immense ville. Le plus beau reste la dernière étape de la visite, le jardin impérial Yuhuayuan, où se trouve une grande variété d’arbres et végétaux que vous ne verrez surement nulle part ailleurs.

A faire absolument: Le magnifique Jinghshan Park, tout en hauteur, juste en face de la cité interdite,  qui donne une vue imprenable sur la ville et sur la cité interdite. Attention cependant, il faut avoir de l’énergie pour escalader les nombreuses marches jusqu’en haut de la colline.

Pour y aller : Tout simplement en prenant la ligne 1-> station  Tienanmen Est, et vous arriverez directement sur la place. 

Summer palace (palais d’été)

Le palais d’été est également impressionnant de par la grandeur du lac Kunming. Le parc fait en tout 3km, et le lac prend environ 70% de l’espace. Ce parc reste très agréable pour une balade loin du vacarme de la ville. Si vous n’avez pas envie de marcher, vous pourrez traverser le lac pour quelques Yuans dans un joli bateau en forme de dragon. A l’intérieur du parc, se tiennent plusieurs endroits, monuments, et jardins à visiter. Une bonne après midi est nécessaire pour tout faire. En revanche si le temps vous manque, courrez directement au bateau de marbre, le monument incontournable à ne pas rater.

Pour y aller : Il faut compter environ 45 minutes de métro du centre pour s’y rendre. Prendre la ligne 4 -> station Beigongmen. L’entrée Nord du parc se trouve à environ 200 mètres de la sortie du métro (un conseil -> suivre la foule!) 

blog voyage pékin backpacker

Temple du soleil, Pékin Chine

Le Temple du Ciel

Sûrement le lieu touristique le plus apaisant et calme de que nous avons fait à Pékin. Le temple est entouré d’un immense parc à la verdure intense, où les chinois aiment se retrouver pour jouer au majong ou faire une bonne sieste. Nous avons eu la chance d’avoir grand soleil le jour où nous l’avons visité, ce qui a rendu la visite d’autant plus agréable. Prévoyez 2 heures pour faire la visite du Temple ainsi que le parc autour.

Pour y aller : Le temple se situe au Sud est de la ville. Pour rentrer par la porte Est du Temple, prendre la ligne 5 -> Tiantandongmen puis à la sortie du métro, prendre à gauche et vous y serez en quelques minutes (suivez la foule! ).

Le Lamatemple (temple des Lamas)

Un des temples les plus connus de Pékin, le Lamatemple est composé de plusieurs cours qui entourent des salles de prières, dans lesquelles se trouvent d’immenses statues boudhistes, dont la plus grande atteint les 12 mètres de haut. C’est un lieu très calme et apaisant, où l’on s’y sent bien. C’est aussi l’endroit où nos narines ont pu elles aussi se reposer, grâce aux encens qui couvraient la très mauvaise odeur de Pékin. Oui, en été, Pékin est une ville qui sent vraiment mauvais!

Prévoyez une à deux heures de visite si vous avez du temps devant vous.

Pour y aller : prendre la ligne 2 ou la ligne 5 -> et vous arrêtez à Yonghegong – Lamatemple. L’entrée du temple se fait à quelques pas sur la droite de la sortie du métro.

blog voyage pékin backpacker

Donghuamen Road, la rue des warriors

Wangjujing et la rue des warriors – Le marché de nuit Donghuamen

Nous quittons complètement les hutongs pour atterrir dans un quartier très moderne, avec de grands panneaux publicitaires qui rappellent Times Square, et de grandes chaînes de magasins (Guess, Forever 21, Boss…)

Juste à quelques mètres de la rue principale, vous trouverez un marché vous proposant toutes sortes d’étranges mets comme des cigales, sauterelles, scorpions, cafards, mygales, vers de terre… A vomir.
Nous avons croisé plusieurs chinois qui nous ont confirmé qu’ils ne mangeaient absolument pas ces animaux, et que ce marché était purement touristique. On le voit d’ailleurs au prix des insectes, 35 yuans pour manger une petite sauterelle dégoutante et sèche, c’est pas donné.

Pour y aller : Si vous êtes à l’intérieur de la ville, prendre la ligne 2 -> arrêt Dengshikou. ou la ligne 1 qui s’arrête directement à Wangfujing.

La Muraille de Chine – Mutianyu

Quel périple il nous a fallu faire pour la voir… Mais elle en valait le coup, malgré le fait que nous étions en plein jour de mousson.
Contrairement à la cité interdite, nous avons vraiment ressenti le poids de son histoire, et surtout, voir dans les yeux des chinois l’importance et la fierté qu’ils portent à cet édifice.

Attention aux non sportifs, la muraille, ce n’est que de la montée ou de la descente. Il faut donc prévoir une bonne journée pour la faire, et s’arrêter assez régulièrement pour ne pas être essoufflé.

Pourquoi avoir choisi la parcelle plus éloignée que Badaling ? Tout simplement pour éviter la foule de touristes. Comme vous pouvez le voir sur les photos, nous avons vraiment pu profiter du paysage, au calme, et sans bousculades sur les remparts, qui sont parfois assez étroits.

Pour y aller : une conseillère de la gare routière de Pékin nous a fait monté dans un bus qui devait nous emmener jusqu’à la seconde parcelle de la muraille -> Mutianyu. Sauf que le bus nous a amené à -> Miyun ! Une petite ville complètement à l’opposé de la muraille et à plus d’1h30 de route..

Nous avons du reprendre un taxi pour faire le chemin en sens inverse jusqu’à la muraille. Miracle, au retour, nous avons rencontré sur la muraille une française vivant à Pékin depuis 20 ans, qui nous a gentiment proposé de nous raccompagner avec son chauffeur jusqu’à Pékin…

Morale de l’histoire: ne vous prenez pas la tête à faire le trajet par vous même, de nombreux hôtels et auberges proposent des tours organisés en groupe à la journée. Sinon, des taxis vous proposeront également de vous y amener, de garder vos affaires pendant la visite et de vous ramener en fin de journée. C’est un tout petit peu plus cher certes,  mais c’est plus simple.

Arnaques – Il faut le savoir : Il y ‘a de nombreux « faux taxis » en Chine, qui annoncent des prix exorbitants pour une petite course. Pour les reconnaître, c’est très simple, ils n’ont pas d’autocollants sur le parebrise, certains n’ont pas de compteur, et ils n’ont pas non plus de signaux lumineux sur le toit de la voiture. De notre coté, nous avons du en prendre plusieurs car tous les taxis « officiels » étaient complets, mais nous avons beaucoup négocié pour obtenir un prix raisonnable, il faut donc rester prudent..

Nous avons ensuite pris le train pour Xian (14 heures de trajet) … Lire la suite du voyage ici

Mots clefs : voyage en sac  dos en chine, conseils visite de Pékin, quoi faire et quoi visiter à Pékin, blog voyage en chine

 

Share: