Ancienne capitale impériale du Vietnam, Hué renferme les plus beaux trésors historiques et culturels du pays, mais fût également le lieu de batailles sanglantes lors de la guerre du Vietnam. Forte de son histoire, elle occupe une place symbolique dans le cœur des vietnamiens. Il nous était donc difficile de passer notre chemin sans venir admirer ses nombreux mausolées, pagodes, et tombeaux impériaux.

Hué, la ville au long fleuve tranquille

Traversée par la rivière aux parfums  (le fleuve sông Hương), l’ancienne ville du Nord se sépare ainsi des quartiers plus modernes du Sud, où nous avons clairement passé la majorité de notre temps. Ses petites ruelles paisibles sont agréables à parcourir, et ses nombreux restaurants aux terrasses cosy et très joliment arborées nous plongent dans une ambiance zen et décontractée. Le soir, nous apprécions longer la rivière aux parfums pour observer les reflets du couché de soleil sur l’eau. Nous sommes bien loin du vacarme d’Hanoi, et cela ne va pas sans nous déplaire !

Comprendre l’histoire du Vietnam au travers de ses monuments

La citadelle impériale

Venir à Hué sans visiter la cité impériale, c’est un peu comme venir à Pékin sans visiter la cité interditeSon architecture est d’ailleurs fortement inspirée de l’architecture chinoise, avec comme marque de distinction des murs aux couleurs jaunes, couleur emblématique du Vietnam – Du soleil, de la royauté, du pouvoir, et de la prospérité.

En vérité, il faut beaucoup d’imagination pour s’imaginer ce que pouvait être l’apogée impériale du Vietnam. 80% des bâtiments de la cité furent anéantis lors de bombardements durant la guerre du Vietnam. De nombreux impacts de balles sont encore clairement apparents sur les parois de la citadelle, encore en reconstruction. La visite est cependant intéressante et nous permet d’en apprendre plus sur l’histoire d’avant-guerre du Vietnam, dont on entend finalement peu parler. Le point le plus marquant de notre visite est sans doute le Jardin de Co Ha, un petit havre de paix très bien entretenu dans lequel il fût bon de se promener.

Le Tombeau de Khải Định

Le pass que nous avons acheté à la citadelle impériale (250 000 dongs) nous donna accès à 2 autres lieux culturels de Hué : le tombeau de Khai Dhinh, et le mausolée de Minh Mang. Les 2 lieux étant situés à environ 10 km de la ville, nous avons loué un scooter le temps d’une journée pour aller visiter les lieux.

Le tombeau de Khai Dinh est de loin le tombeau le plus original que nous avons visité au Vietnam. L’architecture en béton armé rompt avec les traditions architecturales vietnamiennes principalement composées de bois. L’intérieur du tombeau est quant à lui composé de mosaïques de porcelaine et de cristal tapissées sur tous les murs. Les scènes sont très animées et les couleurs vives, à l’image de son roi qui paraît-il, était un kitsch mégalomane et exalté.

Le mausolée de Minh Mang

Ayant pour réputation d’être le tombeau le plus majestueux de Hué, le tombeau de Minh Mang est impressionnant de par sa grandeur, mais nous a cependant moins marqué que celui de Khai Dinh. Le tombeau est doté d’un ensemble architectural formant 40 monuments, entourés de vastes espaces verts. 4 cours sont à parcourir et quelques 50-100 marches sont à grimper pour finalement accéder au tombeau. Tous ces éléments symbolisent l’esprit et le goût spécial de ce roi : savant sévère et romantique.

Autres attractions aux alentours de Hué

S’immerger dans un monde post apocalyptique au parc aquatique abandonné

Abandonné quelques années après son ouverture pour cause de faillite, le parc aquatique de Hué laisse aujourd’hui le plaisir aux touristes de venir jouer à l’aventure post apocalyptique. Abandonné en l’état, 3 crocodiles résidaient encore dans une piscine, et ont tout juste été transférés dans un parc il y a peu. Une ambiance très étrange règne dans ce parc. On déambule dans de vieux gradins délabrés, on croise de grands toboggans envahis par la végétation et des piscines vaseuses. Une curiosité.

Découvrir la cuisine locale

En plus d’être le berceau historique du Vietnam, l’ancienne capitale est aussi réputée pour être l’élite de la gastronomie vietnamienne. La cuisine de Hue reflète la culture rizicole du Vietnam : les pâtes sont faites à partir de riz gluant, et les plats concoctés avec les produits de la mer. En savoir plus : Les 5 spécialités culinaires et 5 meilleurs restaurants de Hué

Visiter le village des chapeaux et des encens

Le fameux chapeau conique du Vietnam est également né à Hué, ou plus exactement dans ses petits villages aux alentours : Da Le, Phu Cam, Doc So, Trieu Tay, Kim Long, Sia, et le plus connu Tay Ho. Il est habituellement possible de venir y observer la conception minutieuse des chapeaux. Malheureusement, nous n’avons pas pu voir les femmes à l’oeuvre le jour de notre visite, sûrement pour cause de mauvais temps. Nous avons cependant pu profiter des odeurs envoûtantes des bouquets d’encens vendus par les artisans du village. Un vrai plaisir pour les yeux et les narines !

Se balader sur les plages (très sauvages) de Hué

Malheureusement non entretenues, la majorité des plages de Hué sont quasi inaccessibles à cause des centaines de déchets en tout genre venus s’échouer sur la côte. Ce fût un grand moment de prise de conscience pour nous, qui nous sommes retrouvés face à la dure réalité de la destruction de l’environnement par l’homme.

Après plusieurs heures de recherche et plusieurs traversées de villages, nous avons finalement fini par tomber sur une plage privée, le Beach Bar Hue. L’entrée est à 100 000 dongs par personne, et permet d’accéder aux transats, aux douches, de manger et de boire à hauteur de 100 000 dongs.

Dormir à Hué

Nous avons séjourné toute notre semaine au Four Seasons Hotel, le meilleur rapport qualité/prix que Google nous avait conseillé (16$/nuit). Après  avoir passé une première nuit dans une chambre sans lumière qui s’apparentait à une salle d’expérimentation pour les bactéries, nous avons demandé à changer de chambre et avons eu droit à la meilleure chambre de l’hôtel, pour le même prix. Balcon privatif avec vue sur la rivière, de grandes baies vitrées, mais surtout, une douche en coin qui permet de ne pas transformer la salle de bain en piscine.. Le confort absolu !

Se rendre à Hué en bus de nuit

Nous avons réservé un bus de nuit à Tam coc par le biais de notre hôtel (350 000 dongs par personne – soit 14 euros pour faire près de 600km). Malheureusement, étant donné que nous avons pris le bus en cours de route, (le point de départ du bus était Hanoï) il ne restait plus que 2 places séparées, dont une au fond du bus, à coté des toilettes… Geste de galanterie oblige, mon chéri s’est alors sacrifié et a pris sa place au fond du bus, au milieu des odeurs nauséabondes. Nous avons au total mis 12 heures pour atteindre Hué.
Bilan de cette expérience : J’ai plutôt apprécié mon voyage, notamment grâce à ma place en hauteur qui m’a permis de ne pas être gênée et de dormir plus de la moitié du voyage. Mathieu en revanche, ne tient pas le même discours …

*******

Hué est une très jolie ville qui se mérite d’être visitée. La semaine fût un peu longue étant donné que la plupart des activités / visites se font en 4 jours maximum. Sa tranquillité nous a cependant permis de nous reposer et de l’apprécier d’autant plus. Nous reprenons la route, cette fois à moto, en direction de Hoi An, en passant le Hai Van pass ….

Notre séjour à Hué en vidéo

Les points d’intérêts de Hué

Share: