Plus de 600 restaurants sont référencés à Hoi An, de quoi offrir un large choix de lieux où casser la croûte. On peut ainsi tout autant profiter de la cuisine raffinée d’un un restaurant romantique en bord de mer, que de manger sur le pouce quelques rouleaux de printemps au marché. Les prix varient quant à eux du simple au double, tout comme la qualité fluctue du meilleur au pire.

Il faut savoir qu’Hoi An est le lieu favori d’expatriés européens, américains et australiens qui ont pour beaucoup ouverts des restaurants à l’image de leur patrie. Un grand choix de cuisines du monde s’offre ainsi à ses habitants et visiteurs.

Enfin, la ville est également le lieu de résidence de bon nombre de cafés / bars au charme fou, notamment grâce aux superbes cadres qu’offre la ville : en bord de rivière, en bord de plage, dans les enceintes de la vieille ville …

Après avoir passé un mois à explorer Hoi An, voici la liste des meilleurs (et pires) restaurants auxquels je me suis attablée.

Les adresses que je recommande

Restaurants

    • Le 328 restaurant : Nous avons mangé tous les midis à ce restaurant, extrêmement chaleureux. La gérante nous apprenait quelques mots de vietnamiens tous les jours, qui nous ont bien aidé par la suite.  La carte est très variée et les prix très abordables (35000 dongs les nems, 69 000 dongs pour un poulet sweet and sour).
      Mon plat favori : Le Chicken sweet and sour sauce, accompagné du Chicken rice cuisiné façon locale ! 
    • Phi Banh Mi : Un excellent banh mi, où la propreté et les saveurs sont de mise ! Son plus par rapport à ses nombreux concurrents : une petite carte proposant différentes recettes différentes du sandwich, toutes à 25 000 dongs.
      Mon plat favori : Le Chicken Cheese Avocado 
    • Le Circle : Le meilleur repère de la ville pour manger un délicieux burger ! C’est le lieu où nous nous donnions rendez-vous après nos overdoses de cuisine vietnamienne. Pour ne pas couper radicalement avec la cuisine asiatique, les burgers intègrent des ingrédients d’Asie comme le kimchi. Un délice pour nos papilles en manque d’occident  … Comptez 120 à 140 000 dongs pour un plat.
      Mon plat favori : Le Kimchi  
    • Dingo Deli : Le repaire des expatriés australiens ! Le restaurant / bakery propose une cuisine raffinée revisitant des mets vietnamiens et occidentaux. Nous avons assisté à une soirée spéciale où le restaurant présentait ses nouveaux plats, ce qui nous a permis de profiter de la délicieuse cuisine du restaurant gratuitement !
    • Annen Yoga : Un restaurant vegan que je conseille absolument, pour les vegan ou non-vegan. Annen crée une fusion parfaite entre des plats vietnamiens et occidentaux pour créer des recette uniques : nouilles vietnamiennes au pesto, ratatouille façon vietnamienne .. Les quantités sont généreuses (impossible de finir son plat) et les prix également très généreux (50 000 dongs le plat)
      Mon plat favori : Les nouilles vietnamiennes au pesto
    • Driftwood Cafe : De délicieuses pizzas bien garnies cuites au feu de bois, et en bord de mer. Seul bémol, la chaleur du feu de bois est difficile à supporter en pleine journée ! (160 000 dongs la pizza)
    • Le MIX Greek Restaurant : Pour les amoureux de viande, vous allez être servis ! Le restaurant grec propose de très généreux plateaux barbecue 100% viande ou 100% poisson. Le plateau pour une personne (que nous n’avons pas pu finir à 2) coûte 250 000 dongs.
    • Le Marché couvert de Hoi An: Le célèbre marché couvert de Hoi an est un lieu idéal pour manger sur le pouce les spécialités de la ville pour un prix dérisoire (20 000 dongs). Même si l’hygiène n’est pas toujours de mise, l’ambiance locale plein de vie est au rendez-vous.

Bars / Cafés / Glaciers

  • The H’mong Sisters : Une superbe petite paillote en bord de mer, toute façonnée de bois et de bambou. L’endroit accueille de nombreux musiciens le soir. L’ambiance est décontractée et conviviale. C’est aussi le repère des expatriés français, qui se réunissent tous les mercredis soirs autour d’une bière. Le patron, Ben, est d’ailleurs lui aussi un Montpellierain !
  • Jack’s Cat Cafe : L’endroit vaut la peine d’être visité rien que pour sa noble cause. Au Vietnam, les chats sont bien souvent volés puis tués pour être mangés. Après s’être fait volé son chat Jack, Emma Bolton a créé ce refuge, un petit havre de paix pour les chats abandonnés et/ou malades. Moyennant 5$ l’entrée, vous pourrez siroter un smoothie (ou manger) au milieu des 70 adorables petites boules de poils du centre. Voir la vidéo du centre
  • Le Mango Mango : Nous avons siroté un très bon smoothie à la mangue sur la terrasse du restaurant qui offre une jolie vue sur la rivière de la vieille ville. En revanche les prix s’envolent au moment du dîner (450 000 dongs le plat..).
  • Enjoy Ice Cream & Restaurant : Un incontournable pour les français de passage à Hoi An ! Au delà de son grand choix de glaces artisanales à petit prix (30 000 dongs le pot), le lieu vaut surtout le détour pour son gérant français (aussi surnommé Papy Boudha) qui se fera un plaisir de vous raconter ses anecdotes pleines de vie et ses conseils avisés pour découvrir la région. Il faut savoir que Papy Boudha est également le papa de Rehahn, un photographe à la renommée mondiale. Une petite galerie photos de son fils dont il est très fier est ainsi installée à l’arrière de la boutique.

Les adresses que je ne recommande pas

  • Le Bao Han : Contrairement aux avis que l’on peut lire sur Tripadvisor, ce restaurant est loin d’être une référence ! Le personnel n’est en rien aimable, les plats indigestes : Le riz que l’on nous a servi était cramé, et semblait être un ramassis de fonds de casseroles. Les nems étaient quant à eux trop cuits, sans goût et trop huileux. A fuir.
  • Tiger Tiger Beer : Un bar qui a pour réputation de faire boire à outrance ses clients backpackers pour mieux leur soutirer leur argent. De plus, les bières, bien que peu chères, sont tout simplement imbuvables.
  • Ha Ni Restaurant : Un restaurant profitant de son emplacement excentré et face aux resorts du bord de mer pour proposer des plats hors de prix en aucun cas justifiés (180 000 dongs pour un chicken sweet and sour). La cuisine est banale, et les quantités minimes en comparaison d’autres restaurants du centre ville.
  • Co Hong Restaurant  : Même problème que pour son confrère. Situé à quelques mètres l’un de l’autre, les 2 restaurants se livrent bataille tous les soirs pour attraper des touristes seniors des resorts.
  • Thit Cay Hoi An : Si vous croisez ce restaurant, fuyez ! Le restaurant sert de la viande de Chien, après avoir tué l’animal dans d’horribles souffrances (pour, soit disant obtenir une viande plus tendre).

Lire aussi : Les spécialités culinaires d’Hoi An | 1 mois à Hoi an, la ville aux milles lumières et couleurs

 

Share: