Nashville, est l’alliance d’une ville dynamique aux notes artistiques relevées et de la nature généreuse et douce du Tennessee. Nous enfilons chapeau de cow boy, bottes de country et partons à la conquête de l’Est.

17H, le 29 Décembre 2017, il fait 25 degrés à Miami. Nous prenons la route de l’aéroport pour une escale hivernale, à Nashville. Le soleil orangé de Décembre qui se couche verse délicatement sa lumière d’or sur l’Océan. Un jour de plus se s’achève dans la ville de l’été infini.

19H, 8 degrés. Nous atterrissons à Atlanta, et prenons la route en direction de Nashville. La première bouffée d’air frais nous transperce, et la fine vapeur de nos souffles nous remémore la fraîcheur de l’hiver que nous avions presque oublié.

21H, 5 degrés – Nous arrivons à Nashville. Alors que le froid vif et rigoureux nous envahit,  nous voici comblés d’enthousiasme, exaltés de distinguer au loin les contours scintillants de la ville, empressés de la découvrir. Nashville, accorde tes guitares, nous sommes là !  Tous nos sens s’éveillent à la vue de ces forêts d’arbres nus, ces grands manoirs aux briques rouges, ces chemises à carreaux bien chaudes, ces odeurs boisées de cheminées.

Après une bonne nuit chaude sous la couette épaisse, un café brûlant et petit déjeuner bien garni, nous sommes prêts à conquérir les rues de Nashville.

Visiter les rues de Nashville

Nashville, la capitale de la musique country, est le pèlerinage ultime pour les amateurs de musique country et les auteurs de chansons en herbe du monde entier, la ville qui vu naître Johnny Cash, qui révéla George Jones ou encore Willie Nelson.

Broadway, la rue principale, est le berceau d’où jaillit toute la créativité artistique de Nashville. Du matin au soir, les honky-tonks vivent, résonnent, vibrent, à travers la ville.

Ces bars musicaux célèbrent la musique dans la joie et la bonne humeur, nous faisant chanter, danser et même oublier le froid glacial extérieur.

Entre deux concerts, on regarde les matchs sportifs accoudé au comptoir, on joue au billard entre copains sous les néons fluorescents bleutés, au milieu des odeurs de bière fraîche et de bois.

Derrière les bruts honky-tonks, se cache un Nashville plus subtil, doté d’un certain goût pour l’élégance et l’artisanat. Des boutiques et cafés indépendants, des boulangeries innovantes, des brasseries, distilleries artisanales, et peintures murales extérieures se dissimulent à travers l’Est de la ville (East Nashville).

Du bleu, des briques rouges, mais aussi du vert

Nashville, c’est aussi la ville des grands espaces. La ville se teinte de nombreux parcs et jardins verdoyants qui aèrent ses grands boulevards.

Le Bicentennial Capitol Mall State Park, le Centennial Park, les plus grands parcs de la ville, sont d’immenses tapis verts soigneusement manucurés, dans lesquels nous nous imaginons pique-niquer de beaux soirs d’été.

Les alentours de Nashville

Autour de la ville, se dévoile la nature généreuse de la campagne du Tennessee. Des routes sinueuses bordées de peupliers et de chênes abritent de grands manoirs encerclés par des troupeaux de biches. Des paysages qui respirent le bien-être et la quiétude.

Dans le grand Percy Warner Park, nous retrouvons les joies de marcher dans les feuilles craquantes, de sentir cette légère brise glaçant nos visages, de respirer l’odeur du bois sec, et de la terre.

Après deux jours d’exploration de cette merveilleuse contrée, nous assistons à notre dernière épopée symphonique au milieu de la foule du Jack Daniel’s Music City Midnight, le 31 Décembre, au Bicentennial Capitoll Mall. Malgré le froid paralysant (-14 degrés) qui glace nos poumons à chaque respiration, nos coeurs vibrent des sons de guitares, violons, banjos, et s’émoustillent d’entendre les voix des plus grands artistes de country, venus tout comme nous, terminer l’année en en musique.

Les visites à ne pas manquer

  • Le Country Music Hall of Fame : S’il ne faut en choisir qu’un, il doit être l’heureux élu. Le musée de la musique Country retrace toute son histoire, nous faisant découvrir (ou re-découvrir) les voix de merveilleux artistes méconnus des jeunes froggies que nous sommes : Loretta Lynn, Dolly Parton, Alan Jackson…
  • Le Blue Bird Café : Le Bluebird Cafe est l’un des des plus prestigieux “venues” (bar musical live) au monde. Ce petit établissement sans prétention de 90 places, a pourtant eu le privilège de recevoir – et de dévoiler – les plus grands artistes de musique. Garth Brooks, Pam Tillis, Keith Urban, Trisha Yearwood et Faith Hill, ou encore Taylor Swift ont débuté leur carrière sur ses tabourets de bois.
  • Grand Ole Opry : La salle de concert la plus connue des Etats-Unis, qui a vu monter sur sa scène les plus grands artistes du monde.
  • Le Centennial Park et son Parthénon : Premier parc urbain de Nashville, il abrite Le Parthénon, la pièce maîtresse du parc, dans lequel trône fièrement la statue d’Athéna. Construites pour l’exposition centenaire du Tennessee en 1897, ces deux répliques parfaites ont été finalement conservées pour leur beauté.
    NB : Le Parthénon est également le musée d’art de Nashville.
  • Bicentennial Capitol Mall State Park : Ce mémorial de la célébration du bicentenaire de l’état est un l’histoire et la beauté naturelle du Tennessee.

 

Share: