Pour de nombreux voyageurs au départ ou en retour d’Asie, Dubaï est une escale idéale à faire entre 2 longs courriers, notamment car les voyageurs français y sont exemptés de visa.

De retour en France, nous avons donc profité des vols journaliers qui opèrent entre Kuala-Lumpur et Dubaï pour visiter cette belle ville dite « de tous les superlatifs ». Avant même d’atterrir, apercevoir cette enclave de béton peuplée de grattes-ciels pharaoniques au beau milieu du désert interloque : s’agit-il bien de la réalité ou d’un mirage ?

A peine les pieds posés sur le territoire des Emirats, l’aéroport de Dubaï nous place directement dans le contexte de la démesure : 1,5 millions de m², 3 terminaux d’une longueur « interminable », décorés par de majestueuses colonnes dorées et argentées, il est aussi le lieu de spectacles, d’expositions d’art… Le miroir de la ville affiche clairement ses objectifs : marquer les esprits des voyageurs en transit, exposer au monde la puissance du pays.

Nous prenons le taxi jusqu’au centre-ville, impatients de découvrir les nombreuses autres surprises que Dubaï nous réserve. Voici en détails les différentes visites et activités que nous avons pu réaliser en 48 heures, montre en main.

Les visites à ne pas manquer

Se perdre dans le Madinat Jumeirah Souk

Aussi appelée la « petite Venise de l’Orient », l’espace Madinat Jumeirah est un complexe construit en hommage au patrimoine arabe de Dubaï.

L’architecture est inspirée d’une ancienne citadelle portuaire arabe, redessinée dans la modernité luxueuse. Dans ce petit havre de paix beau et paisible, à l’écart de l’agitation de la métropole, s’y tiennent un lac artificiel, des canaux sur lesquels les visiteurs naviguent en « Abra » (bateau traditionnel), un souk, un hôtel 5 étoiles (Jumeirah Al Qasr) ainsi que de nombreux restaurants.

On retrouve des tours de vent traditionnelles d’antan, des passages étroits et sinueux et un souk labyrinthe où flottent de délicieux parfums d’orient. Le site offre également plusieurs points de vue sur l’emblématique Burj al Arab qui illumine les lieux à la nuit tombée, dégageant une atmosphère très romantique. Malgré un certain manque d’authenticité, je me suis largement laissée envoûter par ce lieu idyllique dont je suis ressortie des étoiles plein les yeux.

Informations pratiques : Aucune ligne de métro ne se rend au Souk. Il faut obligatoirement prendre un taxi pour s’y rendre. Depuis le secteur de la Burj Khalifa, nous avons payé 9 euros pour une vingtaine de minutes de route.

Bronzer sur la plage de Dubai

A seulement 1 km de l’espace Jumeirah se trouve la plage publique de Dubaï, donnant vue sur un autre angle de la Burj Al Arab. Cette large bande de sable blanc/ doré est comparable à celle de Miami Beach. Son eau est claire et bien entendu très chaude. Son sable légèrement rude nous rappelle cependant qu’il s’agit d’une plage artificielle. Attention cependant, la chaleur y est harassante (40 degrés en moyenne). C’est pourquoi je conseille plutôt de s’y rendre en fin de journée, lorsque les températures sont plus clémentes, et pour observer un couché de soleil à couper le souffle.

Informations pratiques : La plage se situe à environ 10 minutes à pied du Souk Madinat Jumeirah. Il est donc tout à fait possible de marcher d’un point à l’autre sans passer par « l’appel du taxi ». A mi-chemin, vous aurez d’ailleurs l’occasion de passer aux pieds de la Burj Al Arab, l’hôtel majestueux au nombre incalculable d’étoiles.

Se tordre le coup en observant la Burj Khalifa

Vertigineuse, grandiose, presque surréaliste, elle s’impose devant nous comme le symbole suprême de la puissance des Emirats. Si vous ne disposez que de quelques heures pour visiter Dubaï, la Burj Khalifa doit être la première inscrite sur votre checklist.

La nuit tombée, les lumières illuminent les fontaines dansant sous des airs d’orients, nous plongeant dans l’univers fantaisiste des milles et une nuit.

Pour observer ce spectacle, 4 points de vue sont à noter :

  • Pour profiter du spectacle sans se heurter à la foule, rendez-vous à la sortie Nord du Souk Al Bahar.
    Pour une belle vue panoramique, rendez-vous sur la terrasse du magasin Apple (dans le Dubai mall).
  • Pour ceux qui souhaitent profiter du spectacle en se délectant d’un bon repas, coupe de champagne à la main, rendez-vous sur la terrasse tout en hauteur du Joe’s Cafe
  • Enfin, pour les petits budgets, un Five Guys (chaîne de fast-food) donne également vue sur le spectacle de fontaines.

Informations pratiques : Les spectacles ont lieu toutes les 30 minutes, de 18h à minuit, tous les soirs de la semaine.

Refaire sa garde-robe à The Dubai Mall

Nous pensions visiter le Mall en une demie-journée, nous y sommes restés une journée entière, et qui s’est avérée loin d’être suffisante pour tout visiter ! Ce gigantesque centre commercial abritant des milliers de magasins offre de nouvelles surprises à chaque allée. Il contient (entre autre) un aquarium, une patinoire, un avion de simulation, le plus grand magasin de bonbons du monde, un souk, un parc d’attractions pour enfants, un foodcourt, une cascade d’eau époustouflante, sans oublier la nouveauté : Le Kidzania, la reconstitution d’une mini-ville pour enfants, dans laquelle ils peuvent se mettre dans la peau d’adultes en devenant médecins, artistes, pompiers et photographes..

Mes 4 lieux favoris à ne pas manquer  :

  • The Waterfall : une fontaine une impressionnante cascade de 24 mètres de haut décorée par de magnifiques statues de plongeurs. (ground floor)
  • La Fashion Avenue, où les plus grandes marques se bousculent, dans une atmosphère féminine et chaleureuse. (ground floor)
  • Le magasin Apple : non pas pour ses ordinateurs mais pour sa terrasse ouverte donnant une incroyable vue sur la burj khalifa et le spectacle de fontaines à la tombée du soir. (ground floor)
  • Dubai Aquarium : L’aquarium est payant, mais la plupart des curiosités sous-marines sont visibles gratuitement à travers une vitre géante depuis le centre commercial. Séduite par cette vitre je me suis laissée prendre au jeu… Nous avons pris finalement 2 billets pour visiter le reste de l’aquarium. La visite « basique » est à 28 euros par personne. Celle-ci se découpe en 3 parties : la première se fait dans tunnel transparent de 48 mètres permettant d’observer la vie marine de plus près, la seconde est une visite du « backstage » de l’aquarium, et la dernière est un espace réservé aux animaux aquatiques. On y trouve entre autre, un crocodile géant de 5 mètres, des tortues de mer et de nombreux crustacés.  Une immersion tout en grandeur chez nos amis des fonds sous-marins, que nous n’avons malheureusement pas l’occasion de croiser tous les jours ! (ground floor, first floor & second floor)

Informations pratiques : Une longue passerelle relie le mall de Dubaï et la sortie Burj Khalifa/Dubai Mall Station (ligne 1). Cependant le plus simple reste de s’y rendre en taxi. L’adresse et le plan du centre (indispensable) sont accessibles sur le site internet officiel.

Informations pratiques

Dormir à Dubaï

Nous avons séjourné à l’Emirates Grand Hotel, que je recommande grandement. Ce bel hôtel est accessible dans un budget « raisonnable pour la ville de Dubaï » (environ 80 euros par nuit). Celui-ci dispose de spacieuses suites de 50 m2 avec vue sur la mer / ou sur la Burj Khalifa, d’une piscine en rooftop, et de charmantes banquettes en tissus où l’on peut tranquillement fumer un narguilé entre deux sauts dans la piscine. Sa situation est également idéale, à 2minutes en voiture de la Burk Khalifa et à moins de 15 minutes de l’aéroport de Dubaï.

Se restaurer à Dubaï

Il est très difficile de conseiller un restaurant tant le choix est varié. A l’image de sa ville, la diversité culinaire est riche. Vous y trouverez des restaurants italiens, français, chinois, coréen, américain.. Il y’en a pour tous les goûts !
Suite à notre venue, je conseillerai cependant :

  • Pour une escapade romantique d’un soir : les restaurants situés le long des canaux à l’extérieur du Souk Madinat Jumeirah. Il s’agit d’un lieu terriblement romantique où vous pourrez manger en terrasse d’un restaurant italien, perse, ou encore libanais, dans un cadre presque féerique avec pour toile de fond la Burj El Arab et ses lumières colorées.
  • Pour un repas économique : Le Food court du Dubai Mall. Je pense y avoir croisé toutes les chaines de fast-food du monde entier tant ce food court est immense ! Une bonne occasion de tester de nouvelles chaînes entre deux magasins.

Se rendre au centre-ville depuis l’aéroport

L’aéroport est situé à seulement 15km de la ville, ce qui facilite énormément l’accès au centre-ville pour les voyageurs en transit (encore une fois, tout a été intelligemment pensé).

  • En Taxi : La course de taxi depuis le centre jusqu’à l’aéroport coûte environ 14 euros. Le trajet dure 10 minutes.
  • En métro : La ligne rouge (red line) conduit également à l’aéroport depuis le centre-ville. Pour les voyageurs situés vers la Burj Khalifa, le trajet dure environ 30 minutes.

Conclusion – Ville de transit ou véritable destination touristique ?

La question fait encore débat. Voici mon opinion. Dubaï est une ville qui a orienté sa stratégie économique vers le tourisme, depuis que ses réserves pétrolières ont commencé à s’épuiser. Cependant, de par son manque d’authenticité, sa chaleur harassante et son coût de vie élevé, elle n’en est pas pour autant la destination privilégiée et/ou accessible par tous les voyageurs. Malgré ces freins, la ville reste selon moi un excellent point d’escale pour tous les voyageurs souhaitant éviter les longs courriers. Ses constructions gargantuesques et ses activités insolites la rendent unique et offrent une expérience intense (mais courte) à ceux qui lui rendent visite. La ville ne cesse de plus de se développer, tout comme la liste des points à immanquables à visiter. En résumé, oui, je pense que Dubaï sera bel et bien une destination où l’on séjournera 10 à 15 jours, mais ce n’est pas pour tout de suite.

Share: